La vision Odoo


Odoo est aujourd'hui le logiciel de gestion le plus installé, l'objectif est maintenant de devenir le premier en nombre d'utilisateurs.

Pour gagner des parts de marché, la suite applicative se transforme rapidement en plateforme de services. Les fonctionnalités sont étoffées et l'éditeur développe un écosystème fait d'achats intégrés (IAP) et dans lequel des tiers peuvent proposer des apps.

La version 12.0 multiplie les connecteurs logistiques, on voit aussi arriver l'envoi de courriers papier depuis Odoo (la poste du pays du destinataire se chargeant de l'impression et de l'expédition ce qui améliore votre productivité, réduit vos coûts d'expédition et les délais). Odoo propose la reconnaissance de factures pour 5cts par page, la récupération des informations des sociétés (vous commencez à taper le nom, sélectionnez la société dans la liste des propositions et l'adresse, les contacts et le SIRET sont renseignés automatiquement), ou la génération de leads (l'adresse IP des visiteurs de votre site permet d'interroger une base de données et vous récupérez des leads personnalisés avec le nom de la société, le nom du directeur informatique par exemple !).

L'éditeur a un produit mature et a bien compris l'évolution du marché

Pour simplifier, on a aujourd'hui des éditeurs historiques (Microsoft Dynamics, Oracle ERP Cloud, SAP)  qui ont des logiciels très pointus en termes de fonctionnalités mais qui n'ont toujours pas terminé leur transition cloud. Ils sont trop lourds, trop chers et trop compliqués pour leurs clients. D'un autre côté, on a des born in the cloud qui sont souvent très conviviaux mais pas forcément moins chers et leur périmètre reste limité (Netsuite, Salesforce, Workday). Odoo est très bien placé dans le marché actuel, il a réussi son virage web depuis la version 7.0 et se tient à des principes simples : l'ergonomie avant tout, les utilisateurs doivent s'adapter rapidement à l'outil, et l'agilité, l'outil avance bien plus vite que ses concurrents. En termes de tarifs il est de loin le plus compétitif.

Surtout, l'éditeur a bien compris que la situation ne va pas durer. La concentration est en vue, ce qui va compter c'est surtout la capacité à se placer en intermédiaire pour les services aux entreprises. Que ce soit pour l'intelligence artificielle, les connecteurs ou la donnée il faut avoir une taille critique. Odoo introduit même Odoo Bank, pour l'instant uniquement de l'affacturage mais à terme c'est une nouvelle Fintech qui se profile.

Odoo prévoit de continuer à croître de 60% par an sur les trois prochaines années. Pour cela, la version 13.0 va transformer l'essai sur l'intelligence artificielle et introduire des verticalisations par secteur d'activité: retail, hôtellerie, logistique, ESN, manufacturing, etc. C'est un mouvement qui va permettre de convaincre des clients plus importants, tout est en place maintenant au niveau des performances pour les accueillir.

Un peu de prospective : Netsuite a été racheté par Oracle, l'outil est confiné aux petites sociétés et va décliner. Workday est très performant sur la RH mais n'est parvenu à s'étendre que sur la finance, il n'aura pas le temps de s’étoffer dans ce marché concurrentiel. Salesforce a une belle offre mais se concentre sur les ventes en général. Ils auront les moyens de se développer et c'est le vrai concurrent sur le moyen terme. Les historiques vont conserver les gros clients pour un temps mais seront submergés dans les cinq prochaines années du fait de leur incapacité à évoluer. La vraie menace, ce sont les sociétés comme Amazon, Google ou Microsoft qui veulent à tout prix amener les clients sur leurs écosystèmes. Odoo a pris de l'avance sur les applications de gestion mais ils ont des capacités gigantesques sur les plateformes cloud et les services.

Et l'Open Source dans tout ça ? Odoo continue de publier 80% de son code en version communautaire et le code Entreprise est ouvert (non compilé). C'est un actif énorme, car la communauté contribue, amène des clients qui pour certains passent plus tard sur la version Entreprise et surtout c'est un réseau énorme et performant. Odoo compte désormais 950 intégrateurs officiels à travers le monde. Plutôt rassurant, non ?